Piers Facicini à la Bobine!

  • Tweet
  • Partager

 

 

 

Les vrais musiciens n’ont qu’une hantise : voir leur art se figer, perdre de sa vitalité et de son souffle intérieur. Comment maintenir au fil du temps la flamme qui, à l’aube de leur vocation, alluma la mèche de leur inspiration ? Certains s’échinent à changer régulièrement d’air, de style, d’outils ou de partenaires : chaque projet est pour eux l’occasion de couper les ponts avec le passé, de défricher des territoires inconnus. D’autres, au contraire, préfèrent creuser patiemment le même sillon, pour mieux l’approfondir et l’élargir ; et c’est ainsi, en retournant patiemment leur lopin, qu’ils réussissent à retrouver la fraîcheur du commencement, la pureté virginale du geste créateur.

Tel est Piers Faccini, semeur de beautés, dont chaque moisson de chansons tranche naturellement avec le tout-venant du songwriting. Ses deux premiers albums, Leave No Trace (2004) et Tearing Sky (2006), avaient révélé un musicien cultivant un jardin éminemment personnel, à l’abri des vents tournants de la mode et à bonne distance des productions standardisées du folk, du blues ou du rock. Aujourd’hui, Two Grains of Sand apporte cette évidence : Piers Faccini vit seul sur une terre que, par la grâce de l’expérience, il a su rendre encore plus féconde, plus généreuse.
Il dit se reconnaître dans la phrase de Francis Bacon, qui affirmait : "I’m an optimist about nothing". Quand on voit vraiment le monde en face, avec réalisme, il est impossible de ne pas être heurté ou attristé. Pourtant, c’est bien l’optimisme qui domine dans Two Grains of Sand : car c’est l’optimisme qui coule dans les veines de son auteur et donne la couleur générale de ses chansons. Aussi bon peintre que musicien, Piers Faccini n’ignore rien de la force expressive du clair-obscur ni de la science des contrastes. On peut le vérifier plus que jamais dans Two Grains of Sand, disque aussi sombre dans le fond qu’étincelant dans la forme.

 


Publié par Pianotech, le 02 Apr 2010
Mots clés de cet article
Piers Faccini
Prcdent
Dan Bartoletti et Olivier Depardon, Peau
Suivant
Dan Armandy, le Cyber Artisan
Les commentaires des utilisateurs :
Vous devez vous connecter ou créer un compte pour ajouter un commentaire.
Cliquez ici pour vous connecter
Pianotech.fr - 2008 - Tous droits réservés - Une création NetForSpeed